Postecoglou est imbattable à domicile. Sa série s’étend sur tous les continents

Postecoglou est invaincu à domicile. Sa série s’étend sur tous les continents

Ange Postecoglou (58) a porté sa série d’invincibilité à domicile à 50 matches. Mais la route vers ce jalon a été bien plus palpitante. Tottenham Hotspur n’a connu cette 50e défaite qu’en fin de match, samedi en Premier League, contre Sheffield United. Les buts de l’équipe locale à 1-1 et 2-1 ont été marqués respectivement à la huitième et à la dixième minute du temps additionnel.

Le bilan exceptionnel de l’entraîneur australien, qui remonte à ses passages aux Yokohama F Marinos et au Celtic, semblait terminé, mais des buts de Richarlison et Dejan Kulusevski ont permis de renverser la vapeur et de maintenir l’euphorie du club londonien, deuxième du classement de Premier League.

Les joueurs de Postecoglou ont remporté 42 de leurs 50 derniers matches à domicile. On a demandé à l’entraîneur si c’était l’une des raisons pour lesquelles le président de Tottenham, Daniel Levy, l’avait engagé. « J’ai plus de points forts,« , a répondu Postecoglou avec assurance. « Mais c’est amusant que vous disiez cela, parce que j’ai beaucoup insisté sur ce point partout où j’ai été », a-t-il ajouté.

« De plus, même si vous appréciez une victoire à l’extérieur, vous voulez récompenser les supporters à domicile lorsqu’ils viennent vous voir,Postecoglou s’est également penché sur le facteur « supporters ». « J’ai eu la chance, dans les trois derniers clubs que j’ai dirigés, d’avoir 30 000 à 40 000 spectateurs, même au Japon, et c’est toujours à guichets fermés au Celtic. Je pense que cela vous aide en tant que club lorsque vous êtes très fort à domicile », a-t-il ajouté.

Tottenham a tiré 28 fois sur le but adverse samedi, et bien qu’ils aient été menés 0-1 pendant de longues périodes, leur style de football a de nouveau enthousiasmé les supporters, surtout après les performances stériles de la saison dernière. « Vous pouvez suivre ma carrière aussi longtemps que vous le souhaitez, mes équipes ont toujours joué d’une certaine manière et je pense que tous les clubs qui m’ont nommé entraîneur principal m’ont choisi pour ce que je peux faire.« , a déclaré Postecoglou.

« La façon dont nous jouons est tout pour moi. Il ne s’agit pas seulement de savoir si un style donné vous apportera le succès. Il faut du courage et de l’acharnement pour s’y tenir », a conclu le sélectionneur australien.

Tottenham – Sheffield United 2:1

A lire également