Rigo, le joueur d’Ostrava, attend avec impatience le derby contre la République tchèque et l’Euro à domicile. La défaite contre le Sparta nous fait encore mal, dit-il.

Rigo d’Ostrava attend avec impatience le derby contre la République tchèque et l’Euro à domicile. La défaite contre le Sparta nous fait toujours souffrir, dit-il.

Tomáš Rigo (21 ans) est un élément indispensable de l’équipe nationale slovaque, et il bénéficie également d’un espace de jeu important sous le maillot du Baník Ostrava. Le talentueux milieu de terrain a accordé une interview à la rédaction slovaque de VBC Foot Zprav pendant le camp d’entraînement de l’équipe nationale U21 et a parlé, entre autres, de ses aventures en club et en équipe nationale.

Le footballeur slovaque est en République tchèque depuis longtemps. Il a passé cinq saisons au Slavia, où il est arrivé après avoir été transféré de Ruzomberok. Ces deux dernières saisons, il a été prêté à Vlasim et depuis l’été, il porte les couleurs d’Ostrava, où il se fait remarquer. Lors du dernier match de FORTUNA:LIGA, Baník a perdu 0:1 à domicile contre Sparta et Rigo a eu une très bonne occasion de marquer.

Cependant, Baník n’a pas réussi à prendre les points à domicile. « Nous sommes encore tous très énervés. Nous avons réalisé une excellente performance et nous méritions au moins un point, si ce n’est trois. Ma chance s’est présentée à la 20e minute, j’aurais dû la convertir, mais le gardien m’a lu et a fait un bon arrêt. Mais nous avons fait preuve d’une grande qualité de jeu, le Sparta a surtout défendu et n’a rien pu faire en attaque. Nous sommes désolés de ne pas avoir réussi », a déclaré le natif de Poprad.

Depuis votre arrivée à Baník, vous jouez régulièrement, l’engagement correspond-il à vos attentes ?

« Oui, j’ai récemment commencé à jouer et je suis extrêmement reconnaissant à l’entraîneur pour les opportunités qu’il me donne. J’essaie d’être à la hauteur de mes performances sur le terrain et je pense que j’y parviens.

Vous êtes-vous fixé des objectifs personnels avant la saison ? Qu’aviez-vous en tête avant la saison en cours ?

« J’ai eu une conversation avec mon entraîneur et je me suis fixé comme objectif de jouer 80 % des matches cette saison.

Vous prenez également de la place dans l’équipe nationale des moins de 21 ans. Lors du duel contre les Croates, vous avez mené deux fois au score, mais l’adversaire a égalisé à chaque fois. Quelles ont été vos impressions après le match ?

« Nous avons très bien commencé le match. Nous avons pressé l’adversaire, nous avons contrôlé le jeu et le ballon, ce qui nous a permis de marquer le premier but. Je pense que nous avons un problème ces derniers temps. Lorsque nous marquons un but, les cinq minutes suivantes sont très mauvaises et l’adversaire se crée des occasions. C’est de là qu’est né le match nul 1-1. Nous avons réussi à inverser le score à la mi-temps, mais après notre but, il y a eu une période de jeu au cours de laquelle l’adversaire s’est créé des occasions. Heureusement, notre gardien Surovcik nous a sauvés. Le deuxième acte a été marqué par des hauts et des bas. Nous avons réussi à pousser les Croates et nous avons fait preuve de qualité. Puis il y a eu un moment malheureux, un penalty, et à la fin il n’y avait plus d’occasions. Mais face à une équipe aussi forte, nous pouvons considérer le résultat 2:2 comme positif.

Vous terminerez l’année civile par un derby préparatoire contre la République tchèque, qui est votre deuxième patrie. S’agira-t-il d’un duel particulier ?

« Exactement, c’est ma deuxième maison. Ce sera un combat spécial, comme le premier. J’y ai beaucoup d’amis et d’anciens coéquipiers. J’ai vraiment hâte d’y être ».

Avez-vous fourni à l’entraîneur des informations sur l’adversaire ?

« J’essaie encore de savoir quel sera leur style de jeu et quels joueurs débuteront. Nous essaierons de donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain.

En tant qu’hôte du Championnat d’Europe, la Slovaquie ne joue que des matches préparatoires. Comment évaluez-vous la tournée nationale de cette année ?

« Il y avait beaucoup de joueurs. Je suis content d’avoir participé à toutes les réunions. Je pense que l’équipe est en train de s’asseoir et de s’améliorer à chaque rencontre. Nos résultats sont plutôt bons, nous avons joué des matches équilibrés contre des équipes fortes. Nous allons essayer d’être performants en tant qu’équipe lors des prochains matches.

Quelles sont vos attentes ? d’affronter les meilleurs aux Championnats d’Europe?

« Ce sera un véritable défi. En tant qu’équipe locale, nous aurons besoin du soutien de nos supporters pour aller de l’avant. Nous ne devons pas avoir peur des noms qui joueront contre nous. Nous essaierons de jouer notre jeu. J’ai hâte d’y être.

L’équipe A s’est également qualifiée pour l’Euro jeudi, la Slovaquie a deux clubs dans le groupe de la Conférence Europe et l’équipe U-21 accueillera les Championnats d’Europe. Peut-on dire que le football slovaque traverse une période faste ?

« J’ai regardé le match de l’équipe A, qui a réalisé une excellente performance et qui a été récompensée par une promotion. Nous sommes extrêmement heureux, même au sein de la 11ème équipe. Comme vous l’avez dit, le football slovaque va de l’avant, même si l’on considère ce que Slovan et Trnava font en Europe.

La prochaine étape de votre carrière pourrait être un passage en équipe nationale A.

« C’est le rêve de tout footballeur slovaque. Je vais essayer de poursuivre mes bonnes performances, de les améliorer et d’attendre ma chance. Pour l’instant, je suis dans le onze, où j’essaie également de donner le meilleur de moi-même. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve.

Avez-vous un club de rêve pour lequel vous aimeriez jouer ?

« Je suis fan du Real Madrid depuis mon enfance et de Manchester United depuis 10 ans, donc je ne refuserais pas ces deux équipes (rires). Le football espagnol m’attire vraiment. »

A lire également