Semaine du derby : un Noël marqué par des matchs de rivalité en Irlande du Nord et le duel mutuel numéro 646

Pour ceux qui souhaitent s’adonner à un peu de football en même temps qu’aux friandises du sapin de Noël, les compétitions britanniques offrent chaque année un grand plaisir. Le calendrier des championnats des îles est plein à craquer à cette époque de l’année. La date la plus populaire est le deuxième jour de Noël, le 26 décembre. En Grande-Bretagne, où ce jour est connu sous le nom de Boxing Day, il s’agit d’une date traditionnelle, l’une des plus populaires et des plus suivies. En Irlande du Nord, c’est pourquoi le Boxing Day est également marqué par certains des combats les plus excitants et les plus passionnants : le derby. La Premiership d’Irlande du Nord organise ce jour-là quatre de ses plus grands derbys.

Dans la plupart des pays où l’on célèbre Noël, le deuxième jour de Noël est appelé St Stephen’s Day. Au Royaume-Uni et dans les pays du Commonwealth, le 26 décembre est le plus souvent appelé Boxing Day. Ce nom pourrait être traduit par « Christmas Boxing Day ». Il est basé sur la tradition d’offrir des cadeaux aux pauvres ce jour-là. De nos jours, outre l’aspect caritatif, il existe une tradition selon laquelle les employés reçoivent une boîte de Noël de la part de leur employeur.

Dans les pays chrétiens à prédominance catholique, il n’y a pas de travail le jour de la Saint-Étienne ; le deuxième jour de Noël y est l’un des principaux jours fériés de l’Église. Au Royaume-Uni et dans de nombreux pays du Commonwealth, le lendemain de Noël est également l’occasion d’acheter de nouvelles boîtes – c’est le jour des grandes remises et les gens prennent d’assaut les grands magasins. Les matchs de football sont également très populaires et très suivis le lendemain de Noël.

Le lendemain de Noël ? Le Derby Day !

Le fait que ce ne soit pas exactement un jour férié de paix et de tranquillité est plus vrai dans toutes les parties du Royaume-Uni en Irlande du Nord. C’est traditionnellement un jour de match dans la ligue locale, avec tous les grands derbys. En plus de profiter d’une date populaire pour les matchs les plus attrayants, il y a une raison pour organiser le « derby round » le lendemain de Noël, qui est étroitement liée à Noël.

En effet, elle oppose les plus grands rivaux, qui sont donc généralement les plus proches géographiquement, ce qui permet à la fête de rester aussi familiale que possible (bien que cela soit de plus en plus démenti par le déroulement normal et la manière de passer ce jour de Noël en Grande-Bretagne, comme décrit plus haut). Les matchs entre rivaux locaux n’impliquent pas de longs déplacements, et les amateurs de football peuvent passer toute la journée à passer Noël avec leurs proches, en plus de la période relativement courte réservée au match de football. Cependant, dans de nombreuses familles, le lendemain de Noël tourne principalement et uniquement autour d’un thème et d’un souhait de Noël : battre un rival séculaire dans le derby !

Les clubs Linfield et Glentoran de Belfast sont les plus importants d’Irlande du Nord. Ils comptent le plus grand nombre de supporters et sont manifestement les plus prospères. Historiquement, Glentoran, deuxième meilleure équipe, a remporté 23 titres de champion. Linfield a été champion d’Irlande du Nord 56 fois, ce qui en fait la meilleure équipe au monde en termes de titres de championnat (les Rangers et le Celtic, les grands rivaux de Glasgow et les hégémons du football écossais, ont remporté respectivement 55 et 53 titres).

Le match entre Linfield et Glentoran est donc à juste titre appelé le derby des « Big Two ». Cependant, les « deux grands » étaient auparavant le Belfast Celtic et Linfield. Le Celtic, qui est toujours le troisième club le plus titré (avec 14 titres), s’est retiré de la ligue en 1948. Depuis lors, les principaux rivaux de Linfield sont Glentoran.

Les deux rivaux n’ont jamais été relégués de la plus haute compétition de football d’Irlande du Nord depuis sa création en 1890. Pour cette raison (et parce que les équipes de la Northern Irish League, qui compte 12 équipes, se rencontrent quatre fois au cours de la saison), le Big Two Derby, parfois appelé « Bel Clásico » (Clásico de Belfast), est le derby le plus joué au monde. Mardi marquera le 646e match de compétition. Linfield en a gagné 304, Glentoran 189. Lors des deux premiers derbies de la saison (une fois en championnat, une fois en Coupe de la Ligue), Linfield a remporté la victoire sur ses rivaux, mais la dernière fois, Glentoran s’est imposé 4-0.

Derby de Belfast Nord – un affrontement religieux, ethnique et politique

Belfast abrite également les troisième et quatrième meilleures équipes de la Ligue nord-irlandaise – Cliftonville et Crusaders. Les Crusaders sont la troisième meilleure équipe (historiquement quatrième après le défunt Belfast Celtic), même historiquement. Ils ont remporté un total de sept titres de champion. Même Cliftonville est bien placé dans le classement général avec cinq titres.

Pendant la majeure partie de son histoire, la rivalité entre Cliftonville et Crusaders était simplement basée sur la proximité géographique des deux clubs. Cependant, les tensions entre les deux camps se sont considérablement accrues pendant la période de conflit en Irlande du Nord, connue sous le nom de « The Troubles ». Ce conflit a duré à partir des années 1960 et n’a pris fin qu’en 1998 (bien que des incidents isolés de violence entre les deux camps se produisent encore).

Il s’agissait d’un conflit ethnique, politique et religieux. D’un côté, il y a les unionistes, qui sont principalement des protestants britanniques. Ils veulent préserver l’Irlande du Nord en tant que partie du Royaume-Uni. De l’autre côté, les nationalistes irlandais, majoritairement catholiques, se considèrent comme des Irlandais. Leur ambition est que l’Irlande du Nord se sépare du Royaume-Uni et fusionne en une Irlande unie. Au cours des années de conflit, les Crusaders et leurs partisans sont apparus comme des partisans du mouvement unioniste, et Cliftonville, en revanche, a tendu vers la partie irlandaise et nationaliste de la population. Cliftonville a remporté les deux rencontres de la saison par un score sans appel de 3-0.

Une autre rivalité traditionnelle du football nord-irlandais est au programme du Boxing Day : le derby entre Ballymena United et Coleraine. Ce choc porte le nom de l’A26 qui relie les deux villes du nord du pays. Les deux équipes se sont déjà rencontrées trois fois cette saison. La première fois, Coleraine l’a emporté, la deuxième fois, Ballymena l’a emporté. Leur troisième affrontement, en demi-finale de la Coupe de la Ligue, s’est joué aux tirs au but, et Coleraine a été le plus heureux des deux.

Les équipes des villes de Larne et Carrickfergus, situées à 15 miles l’une de l’autre dans la partie est du County Antrim, à l’est du pays, s’affronteront également. Larne s’est imposé 2-0 lors du dernier match. Les Carrick Rangers attendent une victoire contre leurs rivaux depuis 2019 (15 matches au total).

La 22e journée de la Northern Ireland Premiership se déroulera les vendredi 22 et samedi 23 décembre. Suivez tous les derbies locaux le lendemain de Noël dans le cadre de la 23e journée sur VBC Foot :

Linfield – Glentoran
Big Two Derby

Cliftonville – Crusaders
North Belfast Derby (North Belfast Derby)

Ballymena United – Coleraine
A26 Derby (Derby sur l’A26)

(a href= »/zapas/SdJVEbxo/#/preview-zapas/ »)(b)Carrick Rangers – Larne
Derby d’East Antrim

Autre derby de la semaine

Jeudi 21 décembre

Roumanie – Liga I
CFR Cluj – Universitatea Cluj
Derbiul Clujului (Derby de Cluj)

Cluj est la troisième ville de Roumanie et la capitale de la région de Transylvanie. Elle abrite deux clubs traditionnels, le CFR Cluj et l’Universitatea Cluj. Le dernier derby de la ligue a été remporté par le CFR en août après une séance de tirs au but 4-3. Après cela, les deux rivaux de la ville ont fait match nul 1-1 en coupe nationale.

Angleterre – Premier League
Crystal Palace – Brighton
El Gatwick (Aéroport de Gatwick Derby)

On pourrait penser que Crystal Palace a des rivaux plus importants à Londres, mais son plus grand rival est Brighton, qui se trouve sur la côte à 75 km au sud de la capitale anglaise. Derby doit son surnom soit à l’autoroute M23, soit à l’aéroport de Gatwick, situé à mi-chemin entre les deux villes.

Vendredi 22 décembre

Pays-Bas – Eerste Divisie (2. liga)
NAC Breda – Willem II
West-Brabant derby (West-Brabant derby)

Dans la partie occidentale de la province néerlandaise du Brabant-Septentrional, deux villes de taille similaire se trouvent à seulement 30 kilomètres l’une de l’autre. Breda et Tilburg comptent toutes deux près de 200 000 habitants. Le NAC et Willem II ne sont pas seulement de grands rivaux régionaux, mais aussi des aspirants à la promotion dans la plus haute compétition néerlandaise.

Samedi 23 décembre
Australie – A-League
Melbourne City – Melbourne Victory
Melbourne Derby (Melbourne Derby)

Melbourne est la deuxième plus grande ville d’Australie après Sydney. Elle compte cinq millions d’habitants et abrite deux clubs de première division. Les deux clubs ont un bilan très équilibré : ils ont remporté 15 derbies et 11 matches se sont terminés par un match nul. City et Victory ont chacun remporté trois titres de champion.

Italie – Serie A
AS Roma – Naples
Derby del Sole (Derby du soleil)

L’AS Roma et Naples sont les clubs les plus populaires en dehors du nord de l’Italie, où se trouve le centre de gravité du football italien grâce à Turin, Milan et bien d’autres villes et clubs. Le choc entre les deux plus grandes équipes de la moitié sud du pays est appelé le Derby du Sud (Derby del Sud) ou le Derby du Soleil (Derby del Sole).

Dimanche 24 décembre

Turquie – Süper Lig
Feberbahce – Galatasaray
Kitalararasi Derbi (Derby intercontinental)

A la veille de Noël, l’un des chocs les plus passionnés au monde. Fenerbahce (28 titres) et Galatasaray (24 titres) sont deux des clubs les plus titrés de Turquie. Leur derby est qualifié d’intercontinental car Fenerbahce est basé sur la rive asiatique du Bosphore et Galatasaray est un club de la partie européenne d’Istanbul.

Lundi 25 décembre

Algérie – Ligue 1
USM Alger – MC Alger
Derby algérois (Derby algérien)

L’USM Alger (nom complet Union Sportive de la Médina d’Alger) et le MC Alger (Mouloudia Club d’Alger) sont deux clubs traditionnels de la capitale du pays. Tous deux font partie des meilleurs clubs de la scène locale. Leur rivalité remonte à l’époque où l’Algérie était une colonie française.

A lire également