Sémaphore du championnat : fin du derby façon MMA, souffle de Hradec Králové et record de Viktoria

Sémaphore de la Ligue : Fin de derby façon MMA, souffle de Hradec Králové et record de Viktoria

Le Viktoria Plzeň a une nouvelle fois réalisé une grande performance offensive et Miroslav Koubek (72) et son équipe peuvent célébrer une série record sans perdre un point. Václav Kotal a fait un retour triomphal sur le banc de Hradec Králové et Radoslav Látal de Jablonec est à deux doigts d’être licencié. Mais c’est la fin du derby de Prague, qui s’est transformé en un spectacle plutôt sauvage, qui obtient le rouge.

Rouge – La fin du derby chauffée à blanc

Le très attendu derby de Prague et la lutte pour la première place du classement FORTUNA:LIGA n’ont pas offert de tourbillon offensif, bien au contraire, loin de la beauté footballistique. Ce duel passionné était plus proche d’un combat de MMA, du moins dans les dix dernières minutes.

Le match était disputé dès la première minute, où l’invité Victor Olatunji se montrait le plus agressif. Il devait se protéger après un carton jaune, ce qu’il a réussi à faire. A la 80e minute, l’arbitre Ladislav Szikszay n’avait distribué que quatre cartons jaunes, mais la fin du match s’est transformée en un spectacle sauvage et, on peut le dire, dégoûtant.

Szikszay a distribué sept autres cartons jaunes et a envoyé les deux capitaines, Jan Bořil et Ladislav Krejčí, aux douches après une violente échauffourée. Miroslav Baranek et Pavel Rehak ont également été contraints de rejoindre les tribunes par la suite, et ils se sont battus sur les bancs.

« D’après ce que j’ai entendu, il voulait calmer la situation. Je n’ai appris le carton rouge qu’après le match ». a commenté Jindřich Trpišovský sur les actions de Řeháka. « À bien des égards, ce n’était pas un bon match. Je me demande combien de temps net a été joué. Il y a eu plus de fautes que de passes. Ce n’est pas une belle image si l’on considère que les deux meilleures équipes tchèques se sont affrontées », a ajouté Brian Priske dans son interview d’après-match.

Dans une interview accordée à O2TV Sport, l’arbitre Ladislav Szikszay a également commenté le match. « Au départ, nous voulions établir un standard plus souple, mais nous avons ensuite constaté que c’était impossible ». a déclaré l’arbitre, qui, selon de nombreux experts, n’a pas du tout apprécié le derby.

Orange – Les débuts victorieux de Kotal

Pour le quatrième match consécutif, les Voters n’ont marqué qu’un seul but. Mais alors que lors des matchs précédents, ils avaient toujours marqué au moins un but de plus et que l’entraîneur Josef Weber avait dû faire ses valises à cause de cette malheureuse série, le dimanche a apporté un changement.

Hradec n’a pas marqué contre Jablonec à domicile et Václav Kotal a fait un retour triomphal sur le banc de Votrok après douze longues années.

« Nous savions que l’ambiance après les mauvais matches ne serait pas idéale. Mais nous les avons convaincus qu’ils en ont les moyens et que s’ils font leurs devoirs, ils réussiront. Je dois remercier les garçons d’avoir gardé les trois points à Hradec », a déclaré Kotal lors de la conférence de presse d’après-match.

Ajoutons une statistique intéressante. La dernière fois que Hradec Králové a battu Jablonec en championnat, c’était le 20 août 2010. La victoire s’est jouée sur un seul but de Václav Pilař et personne d’autre que Václav Kotal n’était sur le banc.

Green – Koubek avec un record

Nous avons déjà apprécié l’équipe de Pilsen lors du dernier tour, mais nous devons maintenant le faire à nouveau. Viktoria s’est étonnamment incliné à domicile et a perdu son gardien de but numéro un, Stanek, mais il est revenu avec une autre grande performance.

Au final, Pardubice a marqué six buts et a battu son précédent record sans perdre un seul point. La troisième équipe de la FORTUNA:LIGA de la saison dernière a réussi son douzième match compétitif d’affilée et la série de 2010 est oubliée.

« Je ne suis pas les statistiques, c’est donc une bonne nouvelle pour moi. Cela montre que l’équipe travaille bien et qu’elle est sur la bonne voie ». a déclaré l’entraîneur Miroslav Koubek au site officiel de Plzeň.

Il s’est notamment réjoui que les stoppeurs Sampson Dweh et Robin Hranáč aient pu percer pour la première fois de la saison. « C’est bien que nous nous en sortions après des situations standard. Les buts ont été répartis entre plusieurs joueurs, notre variabilité est énorme à cet égard », a ajouté Koubek, précisant que Lukáš Kalvach et Erik Jirka ont également inscrit leurs premiers buts en championnat cette saison.

A lire également