Šulc, les jeunes traqueurs ou le chic du Brésil. Des as inattendus qui tirent Pilsen. Que montreront-ils au Sparta ?

Šulc, de jeunes traqueurs ou un chic du Brésil. Les as inattendus qui tirent Pilsen. Que montreront-ils à Sparta ?

C’est un autre Pilsen que celui que l’on a vu au printemps. Les résultats se sont améliorés, le jeu est devenu plus attrayant, douze victoires consécutives en compétition en disent long. C’est pourquoi l’attaquant Rafiu Durosinmi n’est pas dans le groupe (nous vous proposerons un article sur sa contribution samedi). Nous vous présentons ici cinq noms qui figurent parmi les meilleures surprises de l’équipe de Bohême occidentale sous la direction de Miroslav Koubek.

22 ans, milieu de terrain

Lorsqu’il a gâché ses meilleures occasions au Letná de Prague en février dernier et que le Sparta a fait match nul 2-2 à la toute fin, la position de Pavel Šulc à Plzeň est devenue de facto intenable. À la fin de la saison, il ne gagnait que quelques minutes et, au cours de l’été, la direction l’a prêté à Jablonec, mais il s’est visiblement rétabli sous la houlette de son entraîneur David Horejs. Comme il l’avait fait au Dynamo de Bohême du Sud, son entraîneur préféré lui a accordé sa confiance et le milieu de terrain agile a commencé à la lui rendre immédiatement.

La saison dernière, il a enregistré neuf points sur cinq buts et quatre passes décisives, avant de revenir à la Doosan Arena cet été. Le prometteur compagnon de route est passé du statut de titulaire à celui de joueur qui brille sur le terrain. En championnat et lors des tours préliminaires de l’European Conference League, il totalise six buts et quatre passes décisives, et le Slavia de Prague s’intéresse à lui. Mais il n’a pas eu de chance jusqu’à présent. Šulc a récemment obtenu un nouveau contrat, signant avec le Queen Viktoria jusqu’en 2026.

21 ans, défenseur

Le natif de Monrovia, âgé de 21 ans, faisait partie de la légion d’Africains repérés par le club de deuxième division de Vyškov. Il y est arrivé l’été dernier en tant qu’agent libre en provenance de LPRC Oiler et a progressivement fait son chemin en République tchèque, alternant les périodes en tant que titulaire et celles sur le banc. Onze matchs compétitifs sous son maillot ont toutefois suffi pour qu’il rejoigne Plzeň cet été.

Même là, il a commencé parmi les remplaçants, mais l’éclatement de la défense à quatre et le passage à un système à trois défenseurs l’ont intégré dans l’équipe dès le début de la saison. Il a été titularisé pour la première fois lors du match à domicile contre Drita, et depuis le match retour, il est pratiquement resté dans l’équipe. Il est fort dans les duels, avec une saine confiance en lui. C’est la comète libérienne qui a été l’un des buteurs du dernier tour contre Pardubice.

23 ans, défenseur

Son partenaire dans le trio défensif Robin Hranac écrit une histoire très similaire à celle de Dweh à Pilsen. Mais il a attiré l’attention des supporters lors de la dernière saison de championnat, lorsque lui et Tomas Vlček formaient un excellent duo de stoppeurs à Pardubice, et il y a quelques mois, ils sont tous deux partis vers de meilleures choses. Hranáč est retourné à Plzeň, Vlček à Slavia.

Et si ce dernier a disparu de l’alignement lors des derniers matchs, Hranáč y est toujours. Son taux de réussite dans les duels défensifs (73,81%) est même le meilleur de tous les joueurs du Viktoria, il en a également remporté le plus grand nombre (31). Dans le holport avec l’expérimenté Lukas Hejda, Hranac et Dweh sont également les certitudes de Pilsen, tous deux marquant dans les filets de Pardubice. Comment résisteront-ils au Sparta ?

26 ans, ailier, défenseur central

Le Brésilien Cadu s’est approprié le côté gauche du milieu de terrain. Et peu importe qu’il y joue avec sa jambe, il est toujours capable de grandes performances. Il dispose d’une excellente accélération et d’un excellent toucher de balle. Ses compétences techniques font de lui un joueur clé du milieu de terrain, aux côtés de Šulc et de Lukas Kalvach.

Pourtant, lorsque Koubek est arrivé au Viktoria, Cadu a voulu partir. Mais l’entraîneur vétéran ne voulait pas en entendre parler. Peu de temps après, il a envoyé le talentueux Sud-Américain sur le terrain et aujourd’hui, tous deux sont heureux.

26 ans, ailier

Ce rapide Slovaque a eu des flashs prometteurs sous Michal Bílek, mais il pourrait être encore plus performant sous son successeur Miroslav Koubek. Il a connu un début de saison raté et a été relégué sur le banc, mais il est revenu dans l’équipe contre Bohemians. Il a joué un total de 478 minutes en championnat sous la direction de Koubek jusqu’à présent et le week-end dernier, il a également été l’un des buteurs. Il a finalement brisé la résistance de Pardubice grâce à un penalty transformé.

Cependant, il est fort probable qu’il sorte du banc de touche au Sparta. L’expérimenté Jan Kopic, qui évolue au poste de milieu de terrain droit, lui sera probablement préféré.

A lire également