Surprise du week-end selon les données : Karviná est sur le point de surprendre Bohemians. Une nouvelle défaite pour Utrecht ?

La surprise du week-end selon les données : Karviná est sur le point de surprendre les Bohemians. Une nouvelle défaite pour Utrecht ?

Qui va gagner ? C’est la question que se posent quotidiennement les amateurs de sport et les experts du monde entier. La plupart du temps, cependant, ils sont davantage guidés par leurs sentiments et leurs propres impressions que par des chiffres incontestables. La bonne réponse à cette question peut souvent s’avérer très précieuse. Surtout s’il s’agit de l’hésitation d’un favori. C’est pourquoi VBC Foot News, en collaboration avec une équipe d’analystes de l’entreprise tchèque de données 11Hacks, vous propose tous les vendredis des analyses de matchs pour lesquels les chiffres suggèrent que le résultat (in)attendu pourrait se produire.

Pour la troisième semaine consécutive, les joueurs des Bohemians, actuellement neuvièmes, n’ont pas besoin de quitter les frontières de Prague. Lors des deux dernières journées, l’équipe de Jaroslav Vesely a affronté le Slavia et le Sparta, contre lesquels elle s’est inclinée 0:2. Lors de la 15e journée de la FORTUNA:LIGA, les Verts et Blancs accueilleront Karviná, douzième, et même s’il ne s’agit pas d’un autre prétendant au titre cette fois-ci, les bookmakers favorisent clairement l’équipe locale, les modèles de données suggèrent que la rencontre devrait être au moins équilibrée.

Un bon indicateur de la performance actuelle des deux équipes est la mesure des points attendus. Cette mesure suit la qualité et le volume des occasions de but créées et autorisées tout au long de la saison et calcule ensuite la probabilité que les équipes soient en difficulté. Les Bohemians et les Karviná sont actuellement censés avoir 16 points. Leurs attaques ont été totalement identiques jusqu’à présent, créant en moyenne exactement un but attendu par match.

Ce qui n’est pas grand-chose. Pour vous donner une idée, Nottingham Forest en Premier League, Cadiz en LaLiga ou même Mayence en Bundesliga sont similaires en termes de qualité d’occasions. Karviná peut être crédité d’une efficacité dans la finition, puisqu’il a marqué 17 fois sur 14 buts attendus (sans compter les penalties), alors que Bohemians n’a marqué que 11 fois.

Selon l’indicateur des buts anticipés, Karviná est la deuxième plus mauvaise défense de la ligue, mais l’adversaire n’est pas beaucoup mieux. La première équipe accorde 1,48 but par match, la seconde 1,29. L’un des grands thèmes de ce match est le fait que les deux défenses sont prises en charge par une paire (ou un trio) de très bons gardiens. Michal Reichl et Martin Jedlička d’un côté et Dominik Holec de l’autre font partie des meilleurs gardiens de la saison en cours et leurs arrêts ont déjà empêché un grand nombre de buts d’être marqués.

Les Bohemians s’appuieront principalement sur des centres dans le dernier tiers, d’où ils créent la grande majorité de leurs occasions, tandis que le plan de Karviná consistera à récupérer des ballons déviés et à lancer des contre-attaques rapides à partir de blocs en profondeur. Les Silésiens sont la troisième équipe la plus active du championnat en termes de nombre de contre-attaques par match, et ils sont également très efficaces dans ces situations – seuls le Sparta, le Slavia, Mladá Boleslav et Liberec se sont créés plus d’occasions dangereuses sur des contre-attaques.

L’édition 2023 de l’Eliteserien norvégienne touche à sa fin. À trois journées de la fin, il est pratiquement certain que le champion de l’année dernière, Molde, sera remplacé par Bodö/Glimt, mais la bataille pour les deux places restantes en coupe est encore ouverte. Brann, Tromsö et Viking ont tous pour objectif de se qualifier pour la Conférence Europa League, ce dernier étant à deux points de la troisième place tant convoitée. À la fin du mois de septembre, les perspectives de Viking étaient beaucoup plus favorables, mais le club n’a gagné qu’un seul point au cours des cinq dernières journées.

Le club tentera d’inverser la tendance face à Sarpsborg, septième du classement. Les joueurs de l’entraîneur Stefan Billborn ont peut-être perdu leurs chances de se classer en coupe depuis longtemps, mais ce n’est certainement pas un adversaire facile à jouer. Par exemple, en termes d’espérance de buts, ils sont la deuxième meilleure attaque de la ligue. Avec 51 buts attendus (1,9 par match), ils ont marqué le même nombre de buts réels. Seuls Bodö/Glimt font mieux, avec 2,1 xG par 90 minutes.

De plus, Sarpsborg devrait aborder le match au complet, sans compter une éventuelle rotation. Viking, en revanche, s’est privé de son stoppeur David Brekalo lors de trois de ses quatre derniers matches, ce qui s’est traduit par huit buts encaissés, dont trois par HamKam (12e). Son absence éventuelle serait une grande perte non seulement d’un point de vue défensif, mais aussi parce qu’elle perturberait le jeu de passes de l’équipe. L’international slovène est l’un des meilleurs manieurs de ballon du championnat. Même s’il se retrouve sur le terrain, la qualité des défenses des deux équipes est comparable.

Pendant ce temps, les supporters d’Utrecht vivent une saison de terreur. La septième équipe de l’Eredivisie la saison dernière ne va pas bien du tout et, après la 11e journée, elle est avant-dernière du classement. Pourtant, les performances ne sont pas si mauvaises que cela et, selon les données métriques importantes, l’équipe se trouverait plutôt en milieu de tableau.

Avec le temps, Utrecht devrait sortir des eaux de la relégation, même si cela prendra probablement un certain temps étant donné le tirage au sort relativement difficile à court terme. Excelsior ne fait peut-être pas partie de l’élite du championnat, mais sa septième place actuelle est certainement justifiée.

Sur les 18 participants à la première division néerlandaise, l’équipe de Rotterdam occupe la neuvième place ex-aequo en termes de qualité d’occasions créées et d’occasions concédées. Après deux défaites en championnat, l’équipe a été soutenue par un match nul 1-1 à domicile contre Alkmaar, bien mérité et soutenu par une excellente performance défensive.

L’attaque d’Utrecht n’a pas été à la hauteur, et alors que Rotterdam maintient une moyenne d’environ 1,4 but attendu par match, l’équipe locale est la troisième plus mauvaise du championnat derrière Waalwijk et Fortuna Sittard avec 1,1. Par conséquent, le match devrait être au moins équilibré de la part de l’équipe en déplacement.

A lire également