Trois premiers points en beauté. L’AS Rome bat Empoli 7:0, Dybala brille

Trois premiers points en beauté. L’AS Roma bat Empoli 7:0, Dybala brille

L’AS Rome a battu Empoli 7-0 en Serie A pour prendre ses trois premiers points de la saison. Romelu Lukaku (30) et le milieu de terrain portugais Renato Sanches (26) ont inscrit leurs premiers buts dans leur nouvelle maison.

L’Udinese a commencé par une contre-attaque rapide à deux contre deux. Cependant, le champion du monde 2018 Florian Thauvin ne profitait pas d’un tacle du longiligne Lorenzo Lucca et finissait sa course dans les pieds d’un défenseur qui le bloquait. À la 12e minute, Alessandro Deiola, de Cagliari, a gâché une occasion incroyable en manquant de frapper le filet découvert à bout portant. La suite du match, plus calme, répondait aux attentes d’avant-match, compte tenu des performances offensives des deux équipes lors des trois premières journées de la nouvelle saison.

Ce n’est qu’à la fin de la première mi-temps que les supporters de Casteddu, qui ont quitté les tribunes avant le coup de sifflet de la mi-temps, ont manqué un tir dangereux de Zito Luvumbo, qui n’a fait qu’effleurer la barre. Le capitaine Walace commettait une erreur d’école dans la préparation du match.

De retour sur le terrain, l’équipe sarde continuait à mettre la pression depuis la fin du premier acte. Sur un coup de pied de coin, Deiola parvenait de nouveau à placer sa tête sur le ballon, mais le milieu de terrain italien ne parvenait pas à briser l’impasse. Il gâche une autre occasion à la 67e minute, où sa frappe du pied droit passe de peu à côté du poteau, confirmant sa mauvaise journée dans la zone offensive.

Lucca se procurait l’une des meilleures occasions du match grâce à un arrêt fantastique de Boris Radunovic dans un face-à-face. La tentative lointaine de Paul Azzi fendait les filets, mais elle n’était que latérale et le public ne voyait pas de tir avant que l’arbitre ne siffle trois fois. Dans le temps additionnel, Mateusz Wieteska était expulsé inutilement.

Avant le match, les visiteurs se vantaient de leur invincibilité lors des rencontres précédentes et ils ont fait un grand pas vers le maintien de ce record grâce à deux buts d’Andrea Pinamonti dans la première demi-heure. Cependant, l’équipe locale a réagi de manière fantastique aux buts qu’elle a encaissés et Luca Mazzitelli a égalisé à la 70e minute, son premier but en première division depuis la saison 2016/2017. Cependant, ce n’était pas suffisant pour le milieu de terrain de 27 ans et, quelques instants plus tard, il a décidé de l’ensemble du match.

Nikola Krstovic, meilleur buteur de l’équipe et ancien joueur de Dunajská Streda, a permis aux visiteurs de prendre l’avantage dès le début du match grâce à un penalty transformé. Andrea Colpani parvenait rapidement à égaliser pour Brianzoli, mais malgré une supériorité numérique entre la 55e et la 85e minute, les Lombardiens ne pouvaient rien faire et le match se terminait sur un score de parité.

L’équipe locale était grandement aidée à se racheter de la débâcle de son dernier match contre l’Inter par l’ancien joueur de Bergame, Giacomo Bonaventura, qui s’était également illustré lors de la finale de la Conférence contre West Ham à Prague. Mais le coup de grâce est donné à la 76e minute lorsque Christian Kouamé profite d’une incompréhensible erreur défensive des visiteurs. Antonín Barák n’est entré sur le terrain que 12 minutes plus tard, après une absence de plusieurs semaines.

L’équipe locale décidait de sa victoire dans les dix premières minutes, au cours desquelles elle marquait deux fois. Le penalty transformé par Paulo Dybala était suivi d’une tête réussie de Renato Sanches, qui marquait son premier but sous le maillot jaune et rouge après son prêt au PSG. Romelu Lukaku a également été titularisé pour la première fois par la Roma. Les Azzurri, en revanche, sont toujours à la recherche d’un buteur, ce qui explique qu’ils occupent la dernière place du classement sans avoir pris le moindre point.

Tableau de la Serie A

A lire également