Trpišovský sur le Dnipro : Le Panathinaïkos était une bien meilleure équipe, nous ne sommes pas favoris

Trpišovský sur le Dnipro : Le Panathinaïkos était une bien meilleure équipe, nous ne sommes pas favoris

Jindřich Trpišovský ne pense pas que le Slavia sera le favori du 3e tour de l’Europa League contre le Dnipro, comme le suggèrent les bookmakers. Selon lui, le vice-champion d’Ukraine a été meilleur lors de trois des quatre mi-temps du 2e tour préliminaire de la dernière Ligue des champions contre le Panathinaïkos et a perdu la promotion lors du premier acte du match aller. Dans une interview accordée à la chaîne de télévision du club, l’entraîneur pragois a mis en garde contre les joueurs rapides du Dnipro et la paire Artyom Dovbyk (26 ans), Oleksandr Pichalyonok (26 ans).

« Je pense qu’il n’y a pas de favoris dans les éliminatoires. C’est une compétition spécifique, deux matches en une semaine, où beaucoup d’aspects de l’état d’esprit actuel sont déterminants. L’année dernière, Raków Częstochowa et le Panathinaikos nous ont montré cela, et nous nous sommes bien débrouillés contre eux », a rappelé Trpišovský en évoquant les adversaires de l’année dernière lors des éliminatoires réussies de l’European Conference League.

« Ajoutez à cela le match du Dnipro au Panathinaikos, où l’équipe était bien meilleure, plus rapide. Je pense qu’ils vont affronter deux équipes égales qui ont beaucoup de qualité. La forme actuelle sera décisive, ainsi que les moments importants des matches », a déclaré Trpišovský avant le choc entre les vice-champions de leurs pays respectifs.

Dovbyk, un joueur qui fait la différence

Après une première défaite 1-3 à domicile contre le Panathinaikos lors du match retour de mardi à Athènes, l’équipe ukrainienne menait 2-1 en seconde période mais n’a pas réussi à forcer la prolongation. Après avoir été éliminé des éliminatoires de la Ligue des Champions, il a été relégué au Slavia.

« Le match retour s’est déroulé de la même manière que le premier, bien qu’il y ait eu un résultat clair de 1:3. C’était très équilibré, sauf que le Panathinaikos a été très productif dans le premier match. Dnipro a très bien joué hier. A 2:1, ils étaient la meilleure équipe, ils ont marqué un but qui a été refusé. Ils ont fait bonne figure. Le Panathinaikos a ensuite été aidé par un but à 2:2, ce qui a fait la différence », a déclaré Trpišovský. « Le Dnipro a manqué la promotion lors de la première mi-temps du premier match. Ils ont ensuite été meilleurs en deuxième mi-temps et dans le match d’hier.

La principale vedette de Dnipro est l’attaquant Dovbyk, âgé de 26 ans, qui, avec 24 buts, a été le meilleur buteur du championnat ukrainien la saison dernière. « Dnipro a confirmé ce que nous savions de lui. En attaque, ce sont d’excellents joueurs, rapides, en particulier les joueurs d’appoint. Plus Dovbyk, qui est un joueur de différence, il l’a confirmé lors du match retour avec un but magnifique. Ils ont également récupéré leur milieu de terrain central et capitaine Pichaljonok, qui était blessé auparavant. Il a montré sa force hier. C’était l’équipe la plus dangereuse », a déclaré Trpišovský.

En raison de l’attaque russe sur l’Ukraine, le Dnipro joue ses matches de coupe à domicile dans l’asile de Kosice. Le Slavia commencera la double confrontation jeudi prochain à Eden, avec un match retour à l’extérieur. « Nous voulions l’inverse, nous voulions finir à la maison, comme nous l’avions fait à Raków. Mais si on veut avancer, il ne faut pas trop regarder. D’un point de vue climatique et en termes de distance, Košice est mieux qu’Athènes pour nous et les supporters. Il y a un nouveau stade magnifique qui est en train d’être achevé, avec une belle pelouse. Panathinaikos était plein à craquer, je pense que ce sera la même chose contre nous.

VBC Foot Daily #53 : Changer la règle du hors-jeu serait radical, pense Jan Homolka

VBC Foot

A lire également